This site has been archived on 16/12/2015
16/12/2015
(click for more information)
Recherche et innovation
La science, c’est pour les filles!
Accessibility tools

Service tools

Langue

Navigation path

Menu principal

À propos de ce site

Après plus de trois ans, la campagne «La science, c’est pour les filles!» passe le relais à Hypatia, un projet d’une durée de trois ans, financé par Horizon 2020 – le programme européen pour la recherche et l’innovation.

Hypatia bâtira ses activités sur l’héritage de la campagne, en faisant participer les jeunes filles ainsi que les jeunes garçons de 13 à 18 ans dans l’environnement scolaire et extrascolaire. L’accent sera mis sur l’engagement de ces adolescents dans les domaines des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques (STEM) dans un esprit participatif de parité, et sur la question des attitudes des professionnels de l’éducation STEM, menant vers des pratiques associant davantage la participation des deux sexes.

Pour ce faire, Hypatia réunira les centres scientifiques et les musées, les écoles, les établissements de recherche, l’industrie et les experts en égalité homme-femme ainsi que les adolescents eux-mêmes. Ces groupes de participants travailleront ensemble à travers des centres au niveau national et européen, en développant les contenus et en organisant les activités ensemble.

La campagne se poursuit à travers Hypatia!

Hypatia reprend la page Facebook, vous pourrez donc toujours découvrir de nouvelles informations sur les femmes dans les sciences! De plus, le site web Hypatia sera accessible à partir du mois de mars 2016: restez à l’écoute! Nous espérons que vous continuerez à suivre la campagne!

Informations générales

Le 21 juin 2012, Máire Geoghegan-Quinn, commissaire européenne chargée de la recherche et de l’innovation, a lancé la campagne «Les femmes dans la recherche et l’innovation» pour inciter davantage de nos concitoyennes à choisir un métier dans la recherche.

En 2012, les femmes représentaient 46% des doctorants de l’UE, mais seulement 33% des chercheurs. Seulement 20% des universitaires étaient des femmes et seule une université de l’Union européenne sur dix avait une femme comme recteur. L’Europe doit donner un coup de fouet à la recherche et à l’innovation pour stimuler la croissance et la création d’emplois. La sous-représentation des femmes dans la recherche est à la fois injuste et préjudiciable à la croissance économique.

Illustrée par le slogan «La science, c’est pour les filles!», cette campagne cible les filles âgées de 13 à 18 ans, surtout celles qui n’auraient pas pensé de prime abord travailler dans la recherche, et les encourage à étudier les sciences. Au moyen d’activités en ligne et d’autres actions organisées en présence de femmes scientifiques exemplaires, cette campagne s’adresse à ces adolescentes pour leur apporter des informations véridiques sur la passion et les défis que vivent les ingénieurs ou scientifiques professionnels.

Depuis 2013, la campagne «La science, c’est pour les filles!» collabore avec d’autres initiatives européennes telles que le concours EUCYS (European Union Contest for Young Scientists) et SCIENTIX, un projet financé par l’UE à destination de la communauté de l’enseignement scientifique européenne.

Désormais, grâce au partenariat avec SCIENTIX, la campagne s’adresse également aux enseignants et les sensibilise à l’égalité des sexes en classe. 

La campagne «Les femmes dans la recherche et l’innovation» s’inscrit dans le cadre plus large de la stratégie de l’UE en faveur de l’égalité hommes-femmes dans la recherche et l’innovation. Elle regroupe une large gamme d’activités visant: 1) à résoudre le problème de la sous-représentation des femmes dans les métiers de la recherche, 2) à intégrer la dimension hommes-femmes dans tous les domaines de la recherche et 3) à moderniser les institutions de recherche, notamment en matière de gestion des ressources humaines.

Langues disponibles

Le site internet «La science, c’est pour les filles!» fournit des informations dans toutes les langues officielles de l’UE. Cependant, selon la date et le contenu, il se peut que la version dans votre langue de prédilection, en attente de traduction, ne soit pas encore disponible.

Par ailleurs, veuillez noter que la version en langue anglaise est la version de référence (toutes les traductions ayant été effectuées à partir de cette langue).